Le Souverain était présent à Genève dans le cadre de la 33ème Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, renouvelant ainsi l’engagement de la Principauté en faveur du droit internationale humanitaire. L’occasion aussi d’inaugurer le stand monégasque tenu conjointement avec le Burkina Faso.

 

Ce lundi 9 décembre, le Prince Albert II, accompagné d’une délégation monégasque, se rendait à Genève à l’occasion de l’ouverture de la 33ème Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge. Une participation qui s’inscrivait autour du thème « Agir aujourd’hui pour façonner le monde de demain ». Lors de l’événement, le Souverain a pu inaugurer le stand de la Croix-Rouge monégasque partagé avec la Croix-Rouge du Burkina Faso. Un espace mutuel qui célébrait la transformation du pavillon monégasque de l’Exposition Universelle de 2015 en centre de formation polyvalent pour la Croix-Rouge burkinabé.

L’ancien pavillon monégasque de l’Exposition Universelle transformé en Centre de formation au Burkina Faso

La structure a en effet été entièrement démontée puis réassemblée à Loumbila, près de la capitale Ouagadougou. Une deuxième vie utile et solidaire donc pour l’édifice. Mais la cérémonie d’ouverture de la Conférence a également été l’occasion de voir Carole Lanteri, Ambassadeur Représentant Permanent de Monaco à l’ONU à Genève, être élue Présidente d’une commission consacrée au Droit International Humanitaire comme instrument de protection des personnes dans les conflits armés. Une élection en forme de reconnaissance pour la Principauté et son engagement humanitaire.