Jeudi dernier se tenait le sommet sur le climat organisé par le président américain Joe Biden. Une réunion importante à laquelle la Principauté de Monaco a participé.

Organisé de manière virtuelle par le gouvernement américain, ce sommet a permis à une soixantaine de pays, dont Monaco,​ d’exprimer leurs ambitions ​dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Représentée par Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Environnement, de l’Equipement et de l’Urbanisme, la Principauté a ainsi précisé ses grands axes d’intervention qui concernent la mobilité, les déchets et l’énergie dans les bâtiments.

Le climat, au cœur des préoccupations du Prince

Marie-Pierre Gramaglia a profité de ce sommet, par écran interposé, pour rappeler les engagements de la Principauté sur la question climatique. Elle a notamment évoqué l’ambition de Monaco de devenir un pays neutre en carbone à l’horizon 2050 et l’engagement de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55 % d’ici à 2030 par rapport à 1990.

Le Conseiller de Gouvernement-Ministre n’a pas manqué d’évoquer le soutien de la Principauté envers les pays les plus pauvres, premiers touchés par les changements climatiques. Une réunion qui, on l’espère, fera bouger les choses pour l’avenir de la planète.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Le discours du Prince Albert II lors de l’ouverture de la COP25