L’ampleur des travaux se révèle plus importante que ce qui était estimé au départ.

C’était l’un des points-clés abordés par le Conseil Communal ce lundi 24 janvier : la réouverture tant attendue du Jardin Exotique, fermé pour travaux depuis mai 2020. Des travaux dont la fin avait déjà été reportée une première fois, notamment en raison de la pandémie de Covid-19.

Cette fois-ci, il semblerait que les travaux de sécurisation du site, qui comprennent la démolition de faux rochers et le remplacement de trois des sept passerelles, soient plus important que ce qui était initialement prévu. D’après la Mairie, une enveloppe de dix millions d’euros serait nécessaire pour poursuivre les travaux, mais cette somme ne serait pas inscrite au budget 2022 de la Principauté.

Dans ces conditions, difficile pour les élus d’envisager une réouverture en juin, comme prévu. Le Maire, Georges Marsan, doit prochainement faire le point avec le Gouvernement Princier, afin de trouver une issue favorable pour « ce site patrimonial et attractif qui mérite une attention toute particulière » et qui compte 45 employés.

Et pour cause : avec plusieurs milliers de visiteurs par an, le Jardin Exotique est le deuxième lieu le plus visité de la Principauté et a même été classé parmi les « 150 plus beaux jardins du monde » en 2021.