Publicité »
Récit

« On est surpris nous-mêmes par des chiffres aussi bas » : les trois chiffres-clés de la sécurité à Monaco

monaco-surete-publique
Direction de la Communication / Michael Alesi - Veiller au bon respect des mesures sanitaires a fait partie des actions principales menées par la Sûreté Publique en 2021

Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Intérieur, et Richard Marangoni, Contrôleur Général en charge de la Direction de la Sûreté Publique, ont présenté le bilan de l’année écoulée sur la sécurité en Principauté.

9 000 verbalisations liées à la pandémie

Travail de grande ampleur pour la Sûreté Publique en 2021 : s’assurer du bon respect des mesures sanitaires en Principauté, et en particulier du port du masque obligatoire en extérieur. Le Gouvernement préférant le dialogue à la sanction, plus de 59 000 observations ont été faites par la police au cours de l’année passée. 9 000 verbalisations ont également été dressées, « dans des cas incontestables, que les personnes verbalisées peuvent facilement comprendre. »

Publicité

La Sûreté Publique estime cependant que le port du masque est relativement bien respecté, même si « on note surtout des masques sous le nez ou le menton », précise Richard Marangoni. 29 fermetures administratives ont également été répertoriées pour les établissements de bouche en 2021, pour manquement aux règles sanitaires en vigueur (notamment le non-port du masque par le personnel, ou l’absence de contrôle du pass sanitaire).

En parallèle, 21 000 bateaux entrants à Monaco ont été contrôlés depuis 2020 par la police maritime, pour s’assurer du respect du pass sanitaire et des déclarations maritimes de santé.

surete-publique-monaco
Patrice Cellario et Richard Marangoni présentent le bilan de la Sûreté Publique 2021 © Benoît Sorre / Monaco Tribune

Le nombre de cambriolages divisé par deux

La délinquance générale est relativement stable, avec 716 faits de délinquance en 2021 contre 712 en 2020. En revanche, grâce à des actions de prévention des délits, seulement 48 faits de délinquance sur la voie publique (vols à l’arrachée, vols de voiture, cambriolages, dégradations…) ont été répertoriés en 2021, contre 60 l’année précédente. « C’est un chiffre historique, commente Richard Marangoni. Ça représente moins d’un fait de délinquance par semaine. On est nous-mêmes surpris par des chiffres aussi bas. »

Publicité »

Parmi les diminutions les plus marquantes, on relève notamment les cambriolages, qui ont été divisés par deux entre 2020 et 2021, les vols de deux-roues, qui ont diminué de 71%, ainsi que la conduite sous l’emprise d’alcool, qui a chuté de 22% sur la même période.

Richard Marangoni a également fait état de quelques arrestations notables au cours de l’année 2021, suite au cambriolage de Monte-Carlo Antiquités, à une série de vols par escalade de nombreux immeubles de haut standing ou encore aux vols sans effraction commis par deux jeunes femmes, dont une recherchée par Interpol.

LIRE AUSSI : Monaco : vers de nouvelles mesures contre la délinquance

Onze interventions de sauvetage en mer

De son côté, la police maritime a également amélioré ses performances, grâce aux nouveaux moyens mis à sa disposition. En 2021, pas moins de onze interventions de sauvetage en mer ont pu être opérées.

Publicité »

Parmi ces nouveaux moyens, la vedette Princesse Gabriella, inaugurée en décembre 2020, conçue pour consolider la surveillance en mer. Une nouvelle embarcation devrait également arriver, en remplacement du « Libecciu », considéré comme vieillissant, afin de renforcer encore le parc maritime monégasque.

Police Maritime Monaco Bateau Princesse Gabriella
« Princesse Gabriella » © Palais Princier de Monaco