La Principauté continue à œuvrer pour la protection des océans, avec la mise en place d’un filet retenant les micro et les macro-déchets dans le Port de Fontvieille. 

Comment aller toujours plus loin dans la préservation de l’environnement ? La Direction de l’Aménagement Urbain (DAU) a décidé d’agir en amont, avant que les déchets ne se retrouvent au beau milieu de la mer Méditerranée.

Dans cette optique, un filet de rétention de macro et de micro-déchets a été récemment installé au port de Fontvieille. Il s’agit d’une première au sein de la Principauté, qui vise à réduire le bilan catastrophique des micro-plastiques que l’on retrouve dans les fonds marins (14 millions de tonnes selon l’agence CSIRO…).

Un dispositif qui cible même les plus petits déchets

Il s’agit en grande partie de plastique, d’aluminium, de mégots de cigarette et de fragments de polystyrène, explique Laurent Tallarida, Technicien territorial chef de la Section Assainissement de la DAU dans un communiqué. Au final, le résultat de ce tri ne sera pas très impressionnant en poids puisqu’il s’agit avant tout de petits déchets. Mais ce sont autant d’éléments qui ne finiront pas dans le milieu naturel.”

Ce dispositif s’ajoute au panel d’actions entreprises par Monaco ces dernières années pour prendre à bras-le-corps le problème des déchets déversés en mer. Lutte contre les mégots sur la plage, dépollution du port, interdiction des plastiques à usage unique… Autant de mesures fortes pour protéger nos océans.