Publicité »
Récit

Meeting Herculis de Monaco : les 5 temps forts de la soirée

Kipyegon
Portée par le public du stade Louis-II, Faith Kipyegon a établi un temps impressionnant (4’07’64) (Photo © DR)

La 37e édition du Meeting Herculis a tenu toutes ses promesses, vendredi soir au stade Louis-II, avec de nombreux records battus et une ambiance digne des grands rendez-vous.

Faith Kipyegon bat le record du monde sur le Mile

Elle avait échoué à trois dixièmes du record du monde du 1500m lors de la dernière édition. Alors cette année, la Kenyane est arrivée à Monaco avec un sentiment de revanche. Mais surtout de grandes ambitions.

Publicité

Portée par le public du stade Louis-II, Faith Kipyegon a établi un temps impressionnant (4’07’64), nouveau record du monde du Mile, pour s’imposer facilement devant l’Irlandaise Ciara Mageean (4’14’58’) et l’Éthiopienne Freweyni Hailu (4’14’79).

Faith Kipyegon ovationnée par ses adversaires (Photo © Marta Gorczyńska)

« Je suis très heureuse d’avoir battu ce record, a-t-elle confié, dans un immense sourire, après sa magnifique prestation. J’attendais énormément de cette course. Je me suis préparé pour battre ce record. Je tiens à remercier le public pour ses encouragements. »

Un public qui n’a pas manqué de l’ovationner à sa sortie du Louis-II.

Publicité »

Sydney McLaughlin-Levrone forfait sur le 400m

Attendue comme l’une des stars de ce Meeting Herculis 2023, l’Américaine a été contrainte de déclarer forfait en raison d’une gêne au genou.

Dans un communiqué, Sydney McLaughlin-Levrone a déclaré qu’elle était « reconnaissante du soutien reçu par ses fans, ses sponsors, le comité d’organisation du meeting Herculis EBS de Monaco Wanda Diamond League, et particulièrement de SAS le Prince Albert II de Monaco.»

En son absence, c’est la Polonaise Natalia Kaczmarek qui s’est imposée (49’63) devant l’Américaine Shamier Little (49’68) et la Néerlandaise Lieke Klaver (49’99).

Publicité »

Karsten Warholm illumine le 400m haies

En battant le record du meeting et en signant la meilleure performance mondiale de l’année sur le 400m haies (46’51), le Norvégien a survolé la course et a une nouvelle fois brillé devant le public monégasque.

Le champion olympique a terminé devant le Brésilien Alison Dos Santos (47’66) et l’Américain CJ Allen (47’84).

karsten-warholm
Nouvelle performance du Norvégien sur le meeting Herculis (Photo © DR)

« Je suis heureux d’avoir couru devant ce merveilleux public et d’avoir amélioré le record du meeting », a-t-il déclaré quelques minutes après son temps canon. L’histoire d’amour entre la Principauté et Karsten Warholm n’est décidément pas prête de s’arrêter.

Jimmy Gressier fait tomber le record de France du 5000m

Disputé dans une ambiance incandescente, ce 5000m a été, incontestablement, l’un des temps forts de ce 37e Meeting Herculis.

En battant son record personnel (12’42’18), c’est l’Éthiopien Hagos Gebrhiwet qui s’est imposée, devant ses deux compatriotes, Berihu Aregawi et Telahun Haile Bekele.

Publicité »

Engagé sur la distance, le Français et habitué des lieux Jimmy Gressier a lui aussi battu son propre record personnel en s’emparant du record de France avec un chrono en 12’56’09. De quoi déjà valider sa qualification olympique pour les prochains JO de Paris 2024.

Mondo Duplantis battu à un mois des Mondiaux

Champion du monde en titre du saut à la perche, le Suédois a terminé quatrième du concours de saut à la perche. Touché aux ischio, Mondo Duplantis a passé la barre des 5,72m, avant d’échouer à 5,92 et 6,02m.

Christopher Nilsen a profité de la défaillance de Mondo Duplantis pour s’adjuger la victoire au saut à la perche (Photo © DR)

C’est l’Américain Chris Nilsen (5,92 m) qui a profité de la méforme du recordman du monde, devant Ernest John Obiena (5,82m) et Kurtis Marschall (5,82m). Pour Mondo Duplantis, il s’agit de sa première défaite depuis le 2 septembre 2022 lors du meeting de Bruxelles.

Privacy Policy