Publicité »
Analyse

Analyse : Le rôle de Dmitri Rybolovlev dans le succès de l’AS Monaco cette saison

dmitry-rybolovlev
Dmitri Rybolovlev avec Adi Hütter et Thiago Scuro à Strasbourg en mars 2024 © AS Monaco

Dmitri Rybolovlev s’est révélé être un Président exemplaire durant la saison 2023-2024. Immédiatement après la fin décevante de la saison 2022-2023 de l’AS Monaco, il a mis en place d’importants changements au sein de l’équipe dirigeante, a surveillé de près le mercato estival et a de nouveau soutenu financièrement le département sportif pour que l’équipe puisse recruter les joueurs nécessaires. Il a ensuite accompagné l’équipe tout au long de la saison et a célébré la deuxième place en Ligue 1 aux côtés des joueurs.

Dans notre série d’articles, nous examinons trois figures clés qui ont contribué au succès de l’AS Monaco cette saison. Après Adi Hütter et Thiago Scuro, nous nous concentrons maintenant sur le Président de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev.

Publicité

Réparer le toit tant que le soleil brille

Durant le mandat de Dmitri Rybolovlev au sein du club, l’AS Monaco a régulièrement été sur le podium de la Ligue 1. Cette année a notamment marqué la huitième fois du club dans le top 3 depuis son retour dans l’élite. C’est évidemment un objectif que le Président demande à son personnel et à ses joueurs d’atteindre chaque année, et il a toujours fait de son mieux pour faciliter cela. Cependant, le football est un jeu où il y a des hauts et des bas et l’AS Monaco a bien connu les bas à la fin de la saison 2022-2023, lorsque le club, malgré ses capacités, a terminé sixième de manière inattendue et décevante.

La réaction de Rybolovlev a été immédiate et décisive. Dès la fin de la saison, le club a recruté un nouveau Directeur sportif, Thiago Scuro, suivi d’un nouvel entraîneur, Adi Hütter. L’idée était que la nouvelle direction puisse préparer à l’avance le mercato estival et construire l’équipe selon les besoins de l’entraîneur. Cela s’est avéré être le bon choix. Le partenariat puissant entre le Brésilien et l’Autrichien a été une force motrice majeure pour amener l’équipe là où elle voulait être : en Europe.

Ce mercato estival a été très réussi. Le club a dépensé 83 millions d’euros pour cinq nouveaux joueurs (Wilfred Singo, Folarin Balogun, Mohamed Salisu, Philipe Köhn et Denis Zakaria). Comme l’a mentionné Thiago Scuro au début de la nouvelle saison, non seulement Dmitri Rybolovlev « était très présent dans les discussions » pour ces transferts, mais il a de nouveau soutenu financièrement le club afin que le département sportif puisse se concentrer sur le renforcement de l’équipe sans avoir à attendre la vente de certains joueurs.

Publicité »

En tant que manager et entraîneur sportif, c’est une position enviable. Littéralement enviable selon certains entraîneurs de Ligue 1, comme Paolo Fonseca de Lille, qui a commenté : « Je ne veux pas parler de Monaco, qui dépense en un jour peut-être deux à trois fois ce que nous avons dépensé ».

Photo officielle de l’AS Monaco pour la saison 2023-2024 © AS Monaco

Un début brillant

Le soutien financier de Rybolovlev a certainement été extrêmement utile pour concrétiser les tactiques offensives de l’Autrichien. Les Monégasques ont entamé la saison 2023-2024 sur les chapeaux de roues, ils marquaient beaucoup, occupant à plusieurs reprises la tête du classement du championnat, pendant que des membres de l’effectif étaient élus Joueurs du Mois. En octobre 2023, il semblait que la seule réelle concurrence pour les Rouge et Blanc était le Paris Saint-Germain.

Dmitri Rybolovlev était souvent présent pour assister aux succès de l’équipe et, avec le Prince Albert II, se réjouissait des victoires de l’AS Monaco dans les tribunes du Louis-II.

prince-albert-dmitry-rybolovlev-1
Le match contre Strasbourg le 20 août au Stade Louis-II © AS Monaco

Un soutien continu durant une période difficile

Cependant, au milieu de la saison, l’AS Monaco a dû faire face à de sérieux défis. Pendant l’hiver, l’équipe a été frappée par des blessures de joueurs clés (Breel Embolo, Caio Henrique, Eliess Ben Seghir, Wanderson) et a dû se passer de plusieurs joueurs sélectionnés par leurs pays pour la Coupe d’Afrique des Nations (Wilfred Singo, Mohamed Camara, Mohamed Salisu, Ismail Jacobs, Crepin Diatta) et la Coupe d’Asie (Takumi Minamino). Le pire a été l’élimination des Rouge et Blanc de la Coupe de France par Rouen, une équipe de troisième division.

Publicité »

Des rumeurs sur le licenciement de l’entraîneur ont alors commencé à circuler. Mais, comme l’a dit Hütter lui-même, « J’ai parlé au Président et à Thiago après le match à Rouen. Dmitri Rybolovlev voulait des informations et mon avis sur le match. Tout le monde était déçu, mais il m’a exprimé son soutien ».

Ne pas changer d’entraîneur pendant la crise est une décision très importante et intelligente de la part du propriétaire du club. Après tout, c’est après l’échec de Rouen que l’équipe a commencé à prendre de l’élan et a finalement battu les concurrents : Nice, Lens, Rennes, Brest et Lille. Rybolovlev était proche de l’équipe tout au long de cette période difficile. Pendant cette seconde moitié de saison, il n’a presque jamais manqué un match, visitant souvent le centre d’entraînement de La Turbie, à la veille du derby de la Côte d’Azur par exemple, rencontrant les joueurs, se rendant dans le vestiaire pour les soutenir et les féliciter pour les victoires importantes.

Lors d’une récente conférence de presse, Thiago Scuro a souligné : « Le Président a été très important et très présent pour nous cette saison. Il venait parfois assister aux entraînements, était toujours proche de moi, d’Adi Hütter et soutenait les joueurs, notamment dans le vestiaire. Il a toujours été impliqué dans les grandes décisions prises cette saison et nous a aidés à progresser, surtout après l’élimination en Coupe de France contre Rouen, qui a été un tournant dans la saison. Nous avons eu des réunions à ce moment-là avec les joueurs clés de l’équipe, ainsi que l’entraîneur et moi-même. Il a toujours été derrière nous, et a joué un rôle important dans le fait que nous avons atteint cet objectif de retour en Ligue des Champions ».

as-monaco-rybolovlev-golovin-jakobs
Le 17 mars Dmitri Rybolovlev a remis symboliquement un maillot à Aleksandr Golovin et Ismail Jakobs qui ont respectivement franchi la barre des 200 et 100 matchs avec l’AS Monaco, toutes compétitions confondues © AS Monaco

Hütter a également souligné que le Président était proche de l’équipe pendant cette période difficile et que c’était « un soutien de poids » lorsque les choses ne se passaient pas comme prévu. La présence de Rybolovlev était également essentielle pour les joueurs. Comme l’a remarqué le défenseur de l’AS Monaco Guillermo Maripan fin février : « Il a toujours été derrière nous. Je suis très content de le voir davantage, et qu’il soit plus présent au Club ou auprès de l’équipe. »

La qualification pour la Ligue des Champions, un cadeau pour le centenaire du club

Après la pluie vient le beau temps. Une fois les joueurs manquants de retour et l’équipe retrouvant son esprit combatif et sa confiance en ses propres capacités, il est devenu clair que cette équipe était capable de gagner et de réaliser de grands résultats. Les Monégasques ont terminé la saison en beauté et ont pris une deuxième place bien méritée.

« Le résultat que l’AS Monaco a obtenu cette saison représente bien plus qu’une place sur le podium. С’est une qualification directe pour la Ligue des Champions que nous tous avons attendue si longtemps. C’est une récompense bien méritée pour les efforts de tous les membres du Club qui visaient cet objectif », a déclaré Dmitri Rybolovlev. « Et c’est également un beau cadeau à tous les Monégasques et fans de l’AS Monaco à l’aube de son centenaire », a ajouté le Président du club.

Publicité »
Rybolovlev Prince Albert Scuro Hutter
Président Dmitri Rybolovlev, Prince Albert II, Thiago Scuro et Adi Hütter © AS Monaco

Tout cela fait que la prochaine saison va être extrêmement importante pour l’AS Monaco, pour tous les Monégasques et résidents de la Principauté et, bien sûr, pour les fans fidèles qui, comme le souligne le Président du club, « ont répondu présent, comme toujours, à domicile et à l’extérieur, pour soutenir l’équipe durant toute la saison ».

Les fans tiennent le Président en haute estime et le remercient souvent dans des publications sur les réseaux sociaux (il a d’ailleurs été appelé le « sauveur ») et montrent leur appréciation pour tout ce qu’il a fait pour le club : faire monter l’AS Monaco du bas de la deuxième division au sommet de la Ligue 1, investir des centaines de millions d’euros, construire un centre d’entraînement à la pointe de la technologie. Ils voient qu’il se soucie véritablement de son équipe.

supporterts-as-monaco-rybolovlev
Dmitri Rybolovlev avec des représentants de clubs de supporters de France et d’Italie © AS Monaco
rybolovlev-10-ans-as-monaco
« Dèij’ani Merçì Presidente», soit « 10 ans, merci Président » en Monégasque © AS Monaco

Les investissements à long terme portent leurs fruits

Il est vrai que la saison qui vient de s’achever a clairement démontré que le chemin vers le succès est pavé d’années d’investissement. La deuxième place de l’AS Monaco cette année ne résulte pas seulement des derniers marchés des transferts réussis, ni seulement d’une gestion compétente et d’un entraîneur talentueux, mais aussi des années d’investissement du Président.

Cette saison, les joueurs formés à l’Academy de l’AS Monaco, Maghnes Akliouche et Eliesse Ben Seghir, sont devenus des stars. D’autres jeunes footballeurs commencent également à gravir les échelons professionnels, notamment Edan Diop, Antonin Cartillier, Mamadou Coulibaly, Simon Bouabre et Luca Michal. L’Academy jouit d’une réputation parmi les meilleures de France depuis de nombreuses années. Il y a deux ans, elle a emménagé dans un nouveau bâtiment moderne et l’année dernière, l’équipe des jeunes du club a remporté la prestigieuse Coupe Gambardella.

Publicité »

Le Président Rybolovlev perpétue la tradition de l’AS Monaco qui accorde une grande attention à l’éducation des jeunes joueurs. Pendant le mandat de Rybolovlev, Kylian Mbappé a été formé à l’Academy. Peut-être que le même brillant avenir attend certains des jeunes talents actuels qui font déjà leurs premiers pas dans l’équipe professionnelle.

Dmitry-Rybolovlev
Le président de l’AS Monaco à La Turbie aux côtés de Thiago Scuro (Photo © AS Monaco)

Le succès de l’équipe repose sans aucun doute sur l’environnement exceptionnel d’entraînement des joueurs. Il y a deux ans, leur nouveau Centre de Performance a été inauguré à La Turbie pour un coût d’environ 55 millions d’euros, consentis par le Président Rybolovlev. Le Centre de Performance a révolutionné la formation des joueurs en leur fournissant des installations phénoménales.

« C’est une nouvelle page de l’histoire de l’AS Monaco avec ce Centre de Performance, doté d’installation ultra modernes et de nombreux espaces dédiés à l’excellence, a déclaré le Prince Albert II. Cela représente un signal fort pour le club, pour les joueurs et pour tous ceux qui aiment l’AS Monaco. Félicitations à M. Dmitri Rybolovlev et l’ensemble des acteurs du club pour la réussite de ce projet qui va permettre à l’AS Monaco de continuer à progresser et viser les sommets ».

À l’horizon

Le Président et l’AS Monaco visent ces sommets chaque année. Et la saison prochaine, celle du centenaire du club, ne fera certainement pas exception.

Souhaitons aux Rouge et Blanc d’excellents résultats dans toutes les compétitions, y compris celle que les Monégasques attendent depuis six longues années : la Ligue des champions !

rybolovlev-1160x650
Dmitri Rybolovlev, président des Rouge et Blanc © AS Monaco