Le boxeur monégasque a parfaitement débuté sa carrière chez les professionnels en gagnant à l’unanimité des juges face à l’Argentin Ezequiel Gregores.

Il ne pouvait pas mieux débuter. Pour son tout premier combat chez les professionnels dans la catégorie welters, Hugo Micallef a vécu un baptême du feu couronné de succès sur le court central de Roland-Garros. À 23 ans, celui qui a signé avec l’agence américaine Top Rank Boxing cet été a réalisé quatre rounds d’exception pour décrocher sa toute première victoire.

>> À LIRE AUSSI : Jean-Marc Toesca (Ambitious Monte-Carlo) : « La boxe retrouve ses lettres de noblesse »

Le protégé de Carlos Formento n’a laissé aucune chance à son adversaire, lui qui a combattu en avant première d’une soirée qui a vu le boxeur français Tony Yoka s’offrir sa onzième victoire chez les professionnels en autant de combat dans la catégorie super-lourds.

Une première victoire qui en appelle d’autres

« Je suis heureux de gagner à Roland-Garros pour ma première dans la cour des grands, se félicitait le Monégasque à l’issue de son combat. C’est un moment unique. Mais le plus dur, maintenant, est de confirmer. »

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Boxe : Entretien avec Hugo Micallef, en route pour Tokyo

À travers ce premier succès, Hugo Micallef a montré qu’il avait digéré sa non-qualification pour les derniers Jeux Olympiques de Tokyo, lui qui s’est entraîné intensivement pendant de longues semaines du côté des Canaries. Le boxeur monégasque devrait d’ailleurs poursuivre sa préparation à Gran Canaria, avant un prochain combat qui pourrait avoir lieu d’ici la fin de l’année.