L’AS Monaco s’est imposée face à Montpellier (3-1), ce dimanche après-midi au Louis II, pour le compte de la 11e journée de Ligue 1.

Le match : 3-1

Trois jours après leur succès sur la pelouse du PSV Eindhoven (1-2) en Europa League, les Monégasques ont vécu une après-midi tranquille sous le soleil de la Principauté. Dominateurs dans tous les domaines, les coéquipiers de Kevin Volland, buteur et passeur décisif (voir ci-dessous), ont étouffé des Montpelliérains qui ont tardé à se réveiller.

>> À LIRE AUSSI : Ligue Europa : L’AS Monaco arrache la victoire au bout du suspense à Eindhoven

Idéalement lancé par l’international allemand buteur sur un service parfait de Caio Henrique (1-0, 12′), l’AS Monaco a doublé la mise par l’intermédiaire de Wissam Ben Yedder sur une passe de Kevin Volland (2-0, 17′). Au retour des vestiaires, Gelson Martins a accentué l’avantage de l’ASM (3-0, 62′). En fin de rencontre, Montpellier a réduit le score sur un penalty de Téji Savanier suite à une faute de Strahinja Pavlovic (3-1, 81′). Si les joueurs de la Paillade ont poussé pour revenir au score, les Monégasques n’ont rien lâché pour décrocher leur cinquième victoire de la saison.

Le joueur : Volland se distingue

Étincelant et décisif en première période, l’ancien attaquant du Bayern Leverkusen a réalisé un match plein. Auteur de son troisième but de la saison (12′), Kevin Volland a parfaitement servi Wissam Ben Yedder sur le deuxième but monégasque (17′). Un retour du duo « Yederland » qui fait le plus grand bien à l’AS Monaco.

Le chiffre : 4

Comme le nombre de passes décisives distribuées par Caio Henrique depuis le début de la saison avec cette passe minutieuse à destination de Kevin Volland sur l’ouverture du score.

>> À LIRE AUSSI : Oleg Petrov : « Le développement des jeunes fait partie de l’ADN de l’AS Monaco »

La décla’ : « Cette victoire est importante »

« On a fait un très bon match, s’est félicité Wissam Ben Yedder à l’issue de la rencontre. On a réussi à hausser le ton dès le début, en mettant beaucoup de rythme. Les deux buts que l’on a marqué en début de rencontre les ont déstabilisés. On s’est fait un peu peur sur la fin, mais à l’arrivée, cette victoire est importante. Niko Kovac ? Il ne nous lâche pas, c’est son caractère, il nous pousse tout le temps (sourire).» 

Fidèles soutiens de l’AS Monaco

Comme lors de la plupart des matchs à domicile cette saison, le président Dmitri Rybolovlev a suivi la performance de son équipe depuis sa loge, accompagné de sa fille Ekaterina avec son mari Juan Sartori, et le vice-président directeur général Oleg Petrov et le directeur sportif Paul Mitchell.

Parmi des moins habitués du Stade Louis II, ce dimanche après-midi on a compté près de 900 jeunes joueurs des clubs amateurs du District de la Côte d’Azur de football, des pensionnaires de la Fondation Hector Otto et des enfants de Saint-Martin-Vésubie, une des communes des Alpes-Maritimes durement touchées par la tempête Alex l’année dernière. Certains d’entre ces invités sont même repartis avec les maillots de plusieurs joueurs, tels que Sofiane Diop, Ismail Jakobs ou bien encore le capitaine Wissam Ben Yedder.

Près de 900 jeunes footballeurs au Stade Louis-II © AS Monaco
Huit pensionnaires de la Fondation Hector Otto en tribune Honneur © AS Monaco

>> À LIRE AUSSI : L’AS Monacoeur à la rencontre des écoliers de Saint-Martin-Vésubie

>> À LIRE AUSSI : Le président de l’AS Monaco fait un don personnel pour participer à la reconstruction du terrain de football à Saint-Martin-Vésubie