Publicité »
Récit

Nouveaux établissements, soirées cabaret, Café de Paris… Les grandes annonces de la Société des Bains de Mer

Nouveau Café de Paris Monte-Carlo (1)
Le nouveau Café de Paris Monte-Carlo © Monte-Carlo SBM

Le Président-Délégué du groupe, Stéphane Valeri, a donné une conférence de presse ce vendredi matin.

C’est sa toute première prise de parole publique depuis sa nomination, le 24 janvier dernier. Ce vendredi 12 mai, le nouveau Président-Délégué de la Société des Bains de Mer (SBM), Stéphane Valeri, a reçu la presse au sein du Monte-Carlo Bay.

Publicité

L’occasion pour lui de faire le point sur les différents projets du groupe, qui a été récemment restructuré avec, entre autres, les nominations d’un Directeur Général, Albert Manzone, et d’une nouvelle Secrétaire Générale, Virginie Cotta.

« On n’est pas un groupe de luxe comme les autres dans le monde, a introduit Stéphane Valeri. Nous avons une histoire, un patrimoine que nous devons valoriser mieux et conserver mieux, pour mettre en valeur nos 150 ans d’Histoire. »

Monte Carlo SBM Stephane Valeri
Stéphane Valeri, le nouveau Président-Délégué de la Société des Bains de Mer © Monte-Carlo SBM

Aussi, la dimension historique et patrimoniale devrait être davantage développée à l’avenir, mais pas seulement ! La politique RSE du groupe devrait aussi être encore améliorée pour correspondre aux meilleurs standards internationaux, par exemple pour mieux économiser l’eau et encourager la production agricole locale.

Publicité »

Monte-Carlo à la montagne ?

Parmi les grandes annonces du Président-Délégué : la volonté d’exporter des marques de la SBM à l’international. Et l’idée de développer le groupe à la montagne, plus précisément dans les Alpes, serait sur la table.

« Nous devons être là où nos clients se déplacent, ce serait donc une offre complémentaire de celle que nous avons à Monaco, indique Stéphane Valeri. Ce serait aussi l’opportunité de créer, dans une station de prestige, une nouvelle clientèle, et de la drainer ensuite dans les établissements de Monte-Carlo. »

Cela permettrait également de fidéliser les saisonniers, en leur proposant des CDI et des logements pour travailler en Principauté l’été et à la montagne l’hiver.

Publicité »

Le Président-Délégué a par ailleurs annoncé que tous les saisonniers ont été trouvés pour cet été, notamment grâce aux vastes campagnes de recrutement organisées par la Direction des Ressources Humaines, mais aussi grâce à la mise à disposition de logements pour les 250 travailleurs venus de loin. Un nouveau bâtiment devrait sortir de terre dans les trois prochaines années, à Roquebrune-Cap-Martin, pour accueillir une centaine de saisonniers supplémentaire.

7 nouveaux commerces de luxe dans le Café de Paris

Autre gros chantier de la SBM : le Café de Paris, qui rouvrira cet automne. Avec la Brasserie et une ambiance « bistro » au rez-de-chaussée, une brasserie chic au premier étage et une terrasse « époustouflante », le Café de Paris prépare son grand retour.

Bien entendu, le Président-Délégué de la SBM a également évoqué l’Amazónico qui, en raison des aléas du chantier et du planning très ambitieux établi au départ, n’ouvrira finalement qu’en avril 2024. Mais Stéphane Valeri le promet : l’endroit sera « incroyable et exceptionnel lors des beaux jours. »

Dernière annonce pour le Café de Paris : l’ouverture de sept nouveaux commerces de luxe. Les fonds de commerce financeront d’ailleurs la totalité des travaux, dont le budget est aujourd’hui estimé à 55 millions d’euros. Si certaines de ces sept enseignes souhaitent pour l’instant conserver l’anonymat, d’autres ont été révélées.

Les clients pourront donc retrouver les marques Tiffany & Co et TAG Heuer (du groupe LVMH, actionnaire du groupe SBM), mais aussi Zegg & Cerlati. « Il y aura de très belles montres, de très belles chaussures et du très beau prêt-à-porter », glisse Stéphane Valeri, qui précise que les boutiques n’ouvriront pas avant novembre.

Publicité »

Une Salle des Etoiles agrandie

A l’occasion du cinquantième anniversaire du Sporting, l’année prochaine, la Salle des Etoiles pourrait être repensée et agrandie : « avec les normes européennes de sécurité, la Salle des Etoiles, qui a été conçue au départ pour accueillir 1 000 personnes aux dîners, a dû réduire sa capacité d’accueil d’un tiers, ce qui fait environ 670 couverts possibles. Si on veut continuer à faire de grandes soirées à Monte-Carlo, il faut agrandir la Salle des Etoiles. »

Stéphane Valeri voit encore plus loin : la Salle des Etoiles sera davantage utilisée cet été, en particulier au mois d’août. « Il y aura toujours les grands concerts, mais il y aura aussi, tous les soirs, des soirées de type cabaret », annonce le Président-Délégué. Au programme : des spectacles dans une ambiance cosy, en comité réduit, avec de la musique et des dîners, dans un décor éphémère inédit.

Maona Monte-Carlo
Le Maona © Monte-Carlo SBM

Une programmation qui s’ajoutera au cabaret à ciel ouvert, le Maona, prévu pour cet été au même titre que le Club La Vigie, club dont la carte sera élaborée par le chef étoilé Marcel Ravin.

Ce dernier verra d’ailleurs son établissement doublement étoilé par le Michelin, le Blue Bay, revalorisé. Les petits-déjeuners de l’hôtel ne seront plus servis dans le restaurant, qui sera pour sa part rénové entièrement, avec une décoration choisie par le chef.

Privacy Policy